• Naruto Shippuden : Ultimate Ninja Storm 2

     

     

    Introduction :


    Sur Xbox 360, les fans de Naruto avaient pu goûter à deux bons jeux d’aventure signés Ubisoft retraçant les débuts du ninja dans son village de Konoha. Les possesseurs d’une PlayStation 3 avaient pour leur part eu droit à Ultimate Ninja Storm, un jeu de combat façon Dragon Ball, disposant d’une excellente mise en scène et de combats dynamiques. Pour le second volet, Namco a décidé de voir les choses en grand en prenant en compte les demandes des fans et en promettant une sortie sur les deux supports.Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 réussit-il à réunir les deux clans ?


    Mauvais jeu d'aventure, mais très bon jeu de combat


    Le premier Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm était parvenu à séduire les fans du ninja de Konoha grâce à ses combats extrêmement dynamiques et à ses affrontements contre les boss littéralement dantesques. NSUNS 2 reprend la même recette et oublie d’améliorer le principal défaut du précédent opus : son mode Aventure. Il faut savoir en effet que le jeu propose trois modes principaux : le mode Libre pour les affrontements simples offline, le mode de combats en ligne pour affronter des joueurs du monde entier et le fameux mode solo, qui dure entre 8 et 12 heures, selon votre rapidité et votre expertise. Ce dernier tente de retracer l’histoire de Shippuden, seconde partie de la saga Naruto, au travers de différents chapitres. Concrètement, on a droit à des cinématiques très bien fichues, utilisant le moteur du jeu, des séquences de baston classiques, des combats de boss qui proposent quelques séquences de jeu plus originales, et de longues balades/discussions dans le monde de Naruto. C’est sans doute cet aspect qui handicape le plus le jeu de Namco. CyberConnect 2, le studio de développement, n’a pas du tout pris en compte les remarques des fans à l’égard des défauts d’UNS premier du nom. Résultat, le mode aventure s’avère toujours aussi ennuyeux et devrait rapidement faire lâcher le pad à un bon paquet de joueurs. Pourtant, les combats sont toujours aussi funs que dans le mode libre et les affrontements contre les boss sont magnifiquement orchestrés, mettant en avant de superbes cinématiques, des séquences de jeu variées, des QTE parfois assez difficiles à compléter et des finishing moves magnifiques.

    C’est sans doute cet aspect qui fait qu’on essaye malgré tout de progresser, malgré les longs allers-retours dans des tableaux sans vie, parfois même assez laids, qui desservent l’aventure. Ces longs trajets sur des plans 2D vaguement animés ne sont l’occasion que de lier un point A à un point B, en prenant soin de parler aux personnes importantes pour obtenir des missions, de récupérer quelques bonus, d’acheter du matériel à utiliser pendant les combats (potions notamment) et de récupérer des amulettes qui permettent de rejouer les fameux combats par la suite. Tant qu’à faire, on aurait clairement apprécié pouvoir zapper ces scènes d’un ennui mortel pour jouer directement aux combats, à la manière de Dragon Ball. Cela dit, pour ceux qui auront le courage d’aller jusqu’au bout, le jeu offre tout de même son lot de moments mémorables lors des affrontements, qui débutent généralement de manière extrêmement classique avec un combat simple qui se corse un peu par la suite pour se muer en une sorte de mini-jeu durant laquelle il faut généralement éviter les attaques de l’ennemi d’une manière particulière, pour ensuite enchaîner les QTE. Difficile en tout cas de faire plus fidèle à l’animé dans la réalisation graphique et dans le scénario, parfaitement retransmis. D’ailleurs, les fans seront également ravis d’apprendre que plus de quarante personnages (42 en fait) répondent présents, avec pour chacun une technique de combat bien spécifique, et que le mode de jeu en ligne s’avère également assez convaincant, avec très peu de lag à signaler. Ce qui marque le plus dans cette adaptation, c’est qu’elle devrait réjouir aussi bien les fans que ceux qui ne connaissent rien à l’univers de Naruto.


    Un véritable anime !


    Le jeu s’avère ultra complet et offre d’excellentes sensations. Certes, on regrette son mode aventure avec ses longues errances ennuyeuses, ses missions secondaires barbantes qui nous obligent à faire des allers-retours inutiles ou ses dialogues plats… Néanmoins, ne nous voilons pas la face, le jeu est extrêmement bien conçu et s’avère littéralement prodigieux une fois que des combats se déclenchent. Le dynamisme des affrontements couplé à la simplicité d’accès du soft devraient même convaincre les réfractaires à l’univers de Naruto. Globalement, le jeu est très accessible, principalement en raison de ses commandes pas bien compliquées à assimiler. Il faut aussi avouer que les coups ne sont pas si nombreux que cela. Néanmoins, la tactique occupe une partie importante du gameplay. Il faut savoir gérer sa dose de Chakra pour lancer ses grosses attaques, utiliser les objets d’attaque ou de santé au bon moment, envoyer quelques shurikens quand l’ennemi baisse sa garde ou encore sortir un contre ou une prise lorsqu’il s’y attend le moins. Le titre étant très rapide, on est un peu perdu au début. Heureusement, NSUNS 2 se laisse aisément dominer et le joueur finit très vite par prendre du plaisir à massacrer du ninja.

    En outre, il est généralement possible d’appeler un personnage en renfort pour qu’il éloigne l’ennemi quelques instants ou lui envoie un combo dans la figure. Le gros plus, c’est que si les coups ne sont pas extrêmement nombreux, leur mise en scène est excellente, sans compter que chaque personnage dispose d’une technique bien particulière. Il est difficile de ne pas être pleinement convaincu pour les fans, même si le gameplay aurait gagné à être plus technique, un débutant pouvant pratiquement surprendre un joueur expérimenté en raison de cette simplicité. Niveau technique, le jeu assure également ses arrières. La bande sonore est d’excellente facture et reprend des thèmes bien connus tout en offrant des doublages anglais ou japonais, au choix. Quant aux graphismes, ils s’avèrent globalement magnifiques, malgré la simplicité des décors sous forme de tableaux et quelques rendus moyens. Une fois les combats engagés, il n’y a en revanche rien à redire : c’est beau à tomber par terre, fluide et extrêmement fidèle au manga. Dommage tout de même que ces fichus temps de chargement viennent noircir un peu la progression. En revanche, difficile de ne pas apprécier le mode de jeu en ligne qui rajoute un gros atout qui n’était pas présent dans le premier volet. Les fans auront donc largement de quoi faire et de quoi apprécier, même si le soft souffre toujours de grosses imperfections en solo, d’une certaine simplicité d’accès qui peut énerver les joueurs confirmés et de temps de chargement assez rageants.


    Bilan :


    Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 2 s’impose comme la digne suite du précédent épisode. Le soft s’avère être un bon jeu de combat, avec des affrontements contre les boss plutôt dantesques, tout en montrant le talent des développeurs pour la mise en scène. Néanmoins, le mode aventure est excessivement ennuyeux puisqu’il se limite à des successions de tableaux à traverser de long en large, à plusieurs reprises, entre chaque combat. Sincèrement, le studio aurait pu imaginer une aventure plus palpitante… Pour le reste, il y a largement de quoi faire et, même si le soft demeure peut-être très (trop) accessible, les fans du ninja devraient s’y retrouver sans le moindre souci.


    La Note Made-In-Game : 16/20

     

    Domi & Tibo

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :